Informatique Général - Aide - Maintenance - Actualités - Jeux Arcade

 

  FAQFAQ    Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer 

ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion

Jeux ArcadeJeux Arcade   AccueilStats Jeux  

Calendrier 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
youssouf05
Star Madrilène
Star Madrilène



Age:28  
Inscrit le: 08 Nov 2003
Messages: 3384
Localisation: la réunion(974) st clotilde

Message Posté le: Mer 24 Août 2005 5:37    Sujet du message: Les 10 plus grosses arnaques de la saison 2oo4-2oo5 ... Répondre en citant

petit papier spécial sur les 10 plus grosses arnaques de la saison. Qui remportera la Palme d'Or ? Réponse ci-dessous. Au programme, le désormais célèbre Koji Nakata, Philippe Christanval, le duo Graille-Halilhodzic, Fabrice Fiorèse, Jonathan Woodgate, et bien d'autres ! Cet article est à prendre avec humour, au second degré !

1. Philippe Christanval, salaire de ministre à ne rien faire

Philippe Christanval remporte la Palme d'OR de la plus belle arnarque de l'année. Comment peut-on payer un joueur à cirer le banc ? C'est le cas de Philippe Christanval à l'OM cette saison. Malgré un avenir prometteur, l'ancien libéro du FC Barcelone n'a pas disputé la moindre rencontre officielle. A 130 000 euros par mois (soit 1,56 millions l'année), il s'agissait du quatrième plus gros salaire du club. Un peu cher pour quelqu'un qui ne joue pas. Alors, pourquoi l'OM ne s'est-il pas débarrassé de lui ? Difficile pour le joueur de trouver plus confortable ailleurs... Toujours est-il que cette fois c'est fait, l'ancien monégasque n'est plus Olympien, ayant résilié son contrat. Il lui restait deux années à honorer avec Marseille. L'OM a dû y laisser encore quelques plumes ! Mais ouf...

2. Fabrice Fiorèse, "le traître" selon Vahid

Décidément, Marseille a accumulé les bourdes cette année. Alors qu'il clamait son amour pour le PSG, Fiorèse s'est attiré les foudres d'un peu tout le monde en signant chez l'ennemi n°1 à la dernière minute. D'abord du PSG, en particulier de l'entraîneur de l'époque, Vahid Halilhodzic. Ce dernier considérait tout simplement son ancien ailier droit comme un "traître". Mais aussi des supporters marseillais, lesquels étaient plutôt furieux de voir débarquer l'ancien parisien, joueur qu'ils détestaient par dessus tout. On peut avouer qu'il a connu le néant, ne jouant que 16 rencontres comme titulaire, et en marquant 3 buts. En gros, il a roulé dans la farine à la fois l'OM et le PSG. Fiorèse voit son image se dégrader à la vitesse lumière. Un transfert à l'étranger pour souffler un peu ?

3. Jonathan Woodgate, la recrue blessée

Arrivé de Newcastle au Real Madrid l'été dernier pour 22 millions d'euros, l'Anglais devait solidifier la défense espagnole. Normalement, son association avec Walter Samuel dans l'axe central aurait dû se révéler prometteuse. Hélas pour les Galactiques, on peut parler d'un cas Christanval bis. Le Britannique n'a pas disputé un match de la saison, blessé à la cuisse. Ceci dit, les Madrilènes se sont montrés naïfs sur ce transfert, recrutant en fait un joueur déjà blessé. Ce dernier n'avait joué que 18 fois l'année dernière avec Newcastle, connaissant des blessures à répétition. En Angleterre, le défenseur a connu des soucis importants à la cuisse. Malheureusement pour lui, il a rechuté à peine arrivé à Madrid. Néanmoins, Woodgate semble maintenant fin prêt à relever le défi.

4. Bouchet - «La meilleure équipe depuis 10 ans»

C'est dans ces termes que Christophe Bouchet avait présenté l'équipe marseillaise en début de saison. Alors verdict ? Laissant partir Drogba pour prendre Luyindula, l'OM s'est retrouvé orphelin d'un vrai numéro 9. Au final, Marseille termine 5e, sans Coupe d'Europe. Plus sérieusement, M. Bouchet a exagéré, le melon lui étant sans doute monté à la tête. D'où son éviction de la présidence. L'équipe des Ravanelli, Dugarry, Maurice, Pirès et Laurent Blanc était d'un niveau bien supérieur. Par ailleurs, les 33 millions cash ont été mal réinvestis. L'OM a recruté cette année pour 21 millions d'euros environ. Trois à quatre garçons issus de ce recrutement ont connu l'échec, Lizarazu, Costa, Bamago et Fiorèse. De plus, la masse salariale a gonflé, du coup, les comptes de l' OM ne sont pas au mieux. Pathétique ! José Angio a repris le ménage...

5. Florin Bratu, le soit disant successeur de Moldovan

Autre club qui n'a pas eu le nez fin dans le recrutement cette saison : le FC Nantes. Laissant partir Viorel Moldovan, les dirigeants ont recruté un autre Roumain, Florin Bratu. Ce dernier devait prendre "la succession" de l'ancienne star nantaise. Seulement voilà, on ne trouve pas des Moldovan à tous les coins de rue, même quand ils sont Roumains. Le pauvre Bratu s'est noyé dans le collectif nantais, lui aussi perdu. Il n'est apparu que 13 fois sur les pelouses de L1, et n'a marqué que 2 buts. L'année dernière, Moldovan, revenu au mercato hivernal, en avait marqué 11 en 12 rencontres de championnat ! A présent, Bratu retourne au Dinamo Bucarest, prêté pour un an. Un petit "au revoir" !

6. Le duo Graille-Halilhodzic en mode echec

Le duo Graille-Halilhodzic n'a pas tenu ses promesses avec une saison plus que médiocre. Le duo qui a réussi à Lille a bel et bien échoué au Paris-SG, malgré une coupe de France remportée l'année dernière. Cette année fut celle des approximations. Tout d'abord, un mercato loin des attentes des supporters avec Coridon, Pancrate, Ibisevic ou Helder par exemple. Ensuite, l'affaire Larrue, le directeur de la sécurité s'est attiré les foudres des supporters parisiens durant toute l'année. Sans parler du problème de taupe, les jalousies au niveau des salaires (Yepes le mieux payé de L1 avec 250 000 euros par mois, comparé à Cana qui gagnait 6000 euros par mois, avant revalorisation). Enfin, pour en terminer avec le PSG et Francis Graille, parlons du rachat du club proposé par ce dernier qui n'a jamais vu le jour. Canal Plus a finalement refusé de vendre, estimant le projet de Graille non viable. Une descente aux enfers pour les deux hommes !

7. Stéphane Dalmat, un manque de professionnalisme flagrant

Prêté par l'Inter à Toulouse, il devait devenir "la star" du TFC. Seulement voilà, ça n'a pas été le cas. Affichant une légère surcharge pondérale, l'ancien parisien a tout de suite paru un peu lourd sur le terrain, même si sa technique était intacte. Pour ne rien arranger, le milieu de terrain s'est blessé. Victime d'une fracture du pied gauche au mois d'octobre, il devait rester éloigné des terrains durant trois mois. En fin de saison, n'étant plus motivé par le challenge de la ville rose, il déclarait vouloir partir, refusant de jouer les derniers matches. Une attitude quelque peu inadmissible et indigne d'un professionnel, surtout quand on touche le plus gros salaire du club, à savoir 120 000 euros par mois. A 26 ans, il serait temps de mûrir !

8. Shabani Nonda passe une saison vierge

Le cas du Congolais est particulier. Les premières saisons, il a plutôt été bon, voire excellent, avec l'AS Monaco. Mais depuis sa grave blessure en août 2003 contre le PSG, Nonda n'est jamais revenu à son niveau. Cette saison, il n'a quasiment pas joué (10 matches de L1 et 3 en C1). Surtout, il n'a pas inscrit le moindre but, allant même jusqu'à rater un pénalty contre l'OM. Pas terrible, d'autant qu'on est en droit d'attendre plus du deuxième salaire du club à égalité avec Chevanton, 180 000 euros par mois. En outre, l'attaquant est parti sans indemnité de transfert à l'AS Rome, en fin de contrat. Plutôt que de payer un joueur fort cher, l'ASM aurait mieux fait de le vendre en début de saison.

9. Edgaras Jankauskas, pas vraiment un Champion d'Europe

Cet attaquant, personne n'en garde un souvenir impérissable. Pourtant, il venait de Porto, Champion d'Europe l'année dernière. Le Lituanien arrivait véritablement à l'OGCN comme une vedette. Il était même considéré comme l'un des meilleurs coups de l'inter-saison. Malheureusement, il ne faut pas se fier aux apparences, et le rendement de Jankauskas a été plus que décevant. Pire, il n'a pas marqué un but ! 21 matches sans marquer, c'est quand même très embêtant pour son poste. Plus ou moins hors de forme et blessé, il a souvent été écarté par Gernot Rohr. Non, vraiment une des plus grosses déceptions de cette saison.

10. Nakata, pas encore yokozuna

Enfin, détendons l'atmosphère et rigolons un peu. Franchement, on se souviendra longtemps de Koji Nakata. Ses débuts contre Saint-Etienne ont marqué toute la France. Le Japonais avait joué un coup dont lui seul avait le secret : taper le ballon sans le ballon. Magique ! Plus sérieusement, le Marseillais avait des excuses, il neigeait, le terrain était impraticable, on ne voyait rien... mais nous on a vu, et on a bien admiré. Il n'était pas non plus obligé de marquer contre son camp face au PSG quelques semaines plus tard ! Non franchement, Nakata ne parlait pas la langue, et peut-être fera t-il une bonne saison l'année prochaine. Heureusement que l'OM ne l'a pas payé cher. Une chose est sûre, il lui reste du chemin à parcourir pour devenir yokozuna (ndrl : champion suprême en Japonais).

Sinon, on aurait pu aussi évoquer les cas suivants : Les Girondins de Bordeaux n'ont pas non plus été à la fête. Le rachat du club opéré par M6 s'avère être un fiasco. Le président Jean-Louis Triaud n'a pas compensé les départs de Celades, ni de Costa. Les blessures s'en sont aussi mêlées. Par conséquent, Bordeaux a failli descendre en L2, ne se maintenant qu'à la dernière journée. Un joueur comme Darcheville a été l'ombre de lui même. Autre condition similaire, mais en pire cette fois, le FC Nantes. La Socpress n'est pour l'instant pas parvenu à diriger le club correctement. Jean-Luc Gripond, bombardé au poste de président par le patron de l'entreprise, Serge Dassault, s'est montré complètement dépassé par la situation. Incapable de combler les départs de Yepes, Armand, Ziani, Moldovan, éjectant Loïc Amisse en cours de saison, les Canaris se sont retrouvés sur la paille. Proche de la descente en L2, il a fallu qu'un miracle vienne les sauver à la dernière journée. Serge Dassault, qui n'est «pas venu pour perdre de l'argent» , a décidé de remplacer Gripond par un de ses conseillers, Rudi Roussillon. Maintenant, d'autres sujets auraient pu être abordés, comme Elber, le seul point noir de l'OL, ou Saviola qui est loin d'avoir remplacé Morientes...

C'est donc Philippe Christanval qui remporte la Palme d'Or haut la main. Payé très cher pour ne rien faire, c'est un coup magistral réalisé par le désormais ex-marseillais. Qui lui succédera à ce magnifique palmarès ? Réponse l'année prochaine.

_________________
j'suis reporter FAI icon_mrgreen

Modo de fifafrika

www.passionfifa.com


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

-= Webmaster : -=VV=- © 2oo3 - 2o15 =-